« Hong Kong manque d'ingénieurs : une carte à jouer pour les Français »

Publié le 04-01-2018 |
Présenté par

« Je suis arrivé à Hong Kong en mars 2014, lorsque la fintech commençait à attirer l’attention du gouvernement, des investisseurs, de multiples talents venant du monde entier, d’anciens banquiers, de jeunes ingénieurs... Tout un écosystème favorable à l’incubation s’est mis en place rapidement. Les idées fusaient, cherchaient à se concrétiser avec une énergie formidable...

Sur le même sujet :